Nos conseils

Nos techniciens conseils, spécialistes de la véranda, se rendent disponibles pour vous conseiller au mieux en fonction de l’architecture de votre maison et le projet dont vous rêvez. Ils sauront, à vos côtés, guider vos choix pour les matériaux autant que pour l’esthétique ou l’aménagement. Ces conseils sont très personnalisés et fonction de votre espace de vie existant, de votre budget, de vos envies et ne peuvent s’appliquer qu’à votre projet…

Voici quelques questions/réponses d’ordre général qui peuvent d’ores et déjà vous aider. Commencez à rêver…

Quels matériaux pour la structure de ma véranda ?

Le choix des matériaux utilisés pour la véranda répond à des critères esthétiques, techniques et financiers.

La construction de la véranda peut utiliser les structures suivantes :
la véranda alu est le choix le plus fréquent. L’aluminium présente des qualités physiques idéales, il est léger, résistant aux charges et pratiquement inusable. De plus, l’aluminium est recyclable à l’infini, ce qui en fait un matériau permettant de respecter au mieux l’environnement. Son rapport poids/résistance en fait un matériau idéal pour les vérandas de grande dimension. Une véranda en aluminium est par ailleurs très facile d’entretien et ses procédés de fabrication permettent la plus grande créativité et originalité dans les formes choisies.
alu
la véranda en bois garantit une ambiance à la fois conviviale et traditionnelle. Le bois est un matériau possédant de grandes qualités d’isolation, aussi bien dans le domaine thermique que dans celui de l’isolation phonique. C’est un matériau noble et naturel qui est donc particulièrement bien adapté à une véranda conçue comme un espace de détente et de relaxation. Ses qualités esthétiques lui permettent une adaptation idéale à de nombreuses maisons de  tous styles. Le bois nécessite un entretien régulier.
bois

Comment assurer le confort de ma véranda ?

Vous devrez tenir compte de plusieurs critères pour assurer le confort optimum de votre véranda.

Le choix de l’exposition : c’est une étape primordiale. Elle va déterminer les besoins en chauffage et en climatisation de votre future véranda. Ce choix dépend de votre position géographique, de la disposition de votre maison, de l’environnement de votre terrain …
La chaleur naturelle de votre véranda, même si elle est très appréciable en hiver, doit pouvoir être maîtrisée en été pour éviter l’effet de serre et vous permettre de profiter à tout moment de votre nouvel espace de vie.

Le chauffage : d’appoint ou permanent, le chauffage de votre véranda dépend de plusieurs critères : position géographique, exposition de votre véranda, usage que vous ferez de votre véranda, matériaux utilisés …

L’aération : elle est particulièrement importante et nécessaire dans presque toutes les vérandas. Pour un projet incluant jacuzzi, salle de bain, ou cuisine d’autres préconisations seront nécessaires : déshumidificateur, ouvrant de toiture…

La protection solaire : un dispositif de protection solaire (stores, vitrage spécifique) est incontournable et garantit le confort de vie et la possibilité de profiter pleinement d’un espace baigné de lumière.
stores

Quelle isolation pour mon projet de Véranda ?

L’isolation thermique de votre véranda dépend de plusieurs facteurs. Concernant le vitrage, un double vitrage en 4/16/4Fe avec gaz argon et une couche de faible émissivité est un minimum. Les options d’amélioration de l’isolation des vitrages ainsi que des baies vitrés sont multiples : Fe one, intercalaire warm edge, Kit BBC…Ensuite, il est important de bien isoler sa dalle. Enfin, le choix des matériaux de toiture doit se faire selon l’exposition et l’usage de la véranda : polycarbonate, panneaux sandwich, verre….apport de lumière, de chaleur au printemps, d’isolation en hiver…tout est possible et doit être étudié avec soin.

Avant la construction, quelles formalités pour ma véranda ?

permis-de-construire

Le permis de construire ou déclaration préalable
Selon les cas, le type de dossier diffère. Pour la création d’une véranda de moins de 5 m2 il est possible de construire sans faire de demande. Entre 5 m2 et 20 m2, un dossier de déclaration préalable sera nécessaire. Il en sera de même jusqu’à 40 m2 si votre habitation est concerné par un plan local d’urbanisme (PLU) et se situe en zone urbaine (ZU). Dans le cas contraire, au-delà de  20 m2, un permis de construire sera demandé. Il devra en outre être signé par un architecte agréé si la surface de plancher de votre habitation est portée au-delà de 170 m2.

Le délai d’acceptation sera lui aussi différent. Pour une déclaration préalable, la mairie a un délai d’un mois pour vous répondre. Concernant le permis de construire, il faut compter deux mois. Enfin, si vous vous situer dans le périmètre d’un ouvrage classé au titre des monuments historiques, ce délai sera allongé d’un mois. Enfin, dans le cadre d’une déclaration préalable, si vous ne recevez pas de réponse de la mairie, soyez heureux, votre projet va pouvoir débuter car il y a acceptation tacite.